Les 29 ,30,31 mai

Les 28 et 29 mai après une bonne nuit à l’hôtel suisse, nom de notre camping ou nous avons rencontré, tenez-vous bien un couple de jeunes français de Quetigny, impensable ¡ Puis visite de nazca, quelques provisions ,pas grand-chose à voir sinon les Linas qui se visitent en avion .trop cher pour si peu de temps. En effet ces lignes en pierre d’une profondeur de 30 cm représentent des figures tant tôt des mains, singes, arbres, colibrí, etc… ces lignes sont très protégées, grâce notamment a une absence totales de précipitations, de vents et de sable. Nous verrons tout cela demain en repartant sur Paracas, grâce à un mirador.

Le 31 mai départ de nazca, babalouch nous a fait des siennes, une perte de liquide de refroidissement, nous a fait craindre un joint de culasse, mais non, c’était tout simplement le petit ventilateur situe dans la cellule pour le chauffage qui fuyait par l’alimentation. Ouf nous reprenons la route vers Paracas ou nous allons retrouver le Pacific. Mais surtout les poissons et crustacés ah quel delice.la vue est superbe pas une âme, pas un chat, que des montagnes de sable sur 120 kms. Vraiment une impression de désert lunaire. Puis le Pacific ou nous trouvons un coin de bivouac extra sur une plage au bout de la ville ou des français tiennent un club de kite