Le 17 mai

Ha ¡  quelle journée,

Adieu tout d’abord a deux couples belge et suisse, que nous avions rencontres, puis départ pour Copacabana, frontière avec le Pérou au bord du lac Titicaca. Ah la traversée de la Paz 3 heures les amis et tout presque en première et frein à main, une galère, mais une fois de plus un spectacle en plein air. Enfin on quitte la ville, nos ennuis ne sont pas finis, travaux sur 80 kms avec des déviations dans la terre et cailloux.la route se dégage heureux comme des poissons dans l’eau et vlan un camion qui s’est renverse sur la route.rebelotte 3 heures d’attente, pendant lesquelles nous avons cassé la graine.

Nos problèmes termines, le spectacle peut commencer, à 4264m d’altitude, le lac Titicaca se présente au loin. Lac qui s’étale sur 8400 km2 et qui baigne le Pérou et la Bolivie, c’est le lac le plus grand du monde en altitude. Quelle merveille de la nature, d’un bleu flamboyant extraordinaire ¡mais soudain plus de route, des barques pour traverser 3kms, en route babalouch tu vas naviguer. Le plus surprenant ce sont 2 gamins de 15 ans qui font le travail .puis arrivée à Copacabana (non pas à rio de Janeiro) mais en Bolivie à 30 kms du Pérou

Le 18 mai

Une journée a marqué dans le journal !!!

A partir d’aujourd’hui babalouch change de nom eh oui, il faudra l’appelé saint babalouch, en effet il a été baptise par le Padre de Copacabana. Extra à voir dans les photos, décore, le Padre m’a fait ouvrir le capot, fait une prière sur le moteur, puis le tour de babalouch en le baptisant, et enfin ce fut notre tour, un moment inoubliable.

Demain une petite excursion à l’ile Del sol, ile ou le fils et la fille du soleil, on vu le jour (pour les croyants)

Voir potos 7