CARNET  1

 

Le 22  AOUT

AH QUELLE JOURNEE

Départ de cordoba direction la frontiere, deja un barrage de police, puis 50kms plus loin un autre et enfin le troisième qui nous fut fatale. Trois policiers autour du camping-car pour l’examiner, tous les papiers examines, les pneus ,l’interieur,on sentait qu’il voulaient nous epingles.enfin ils ont trouvés ,le coffre arrière dépassait trop du parechoc, et un gros flic con comme un balai à taper sur  l’attache remorque arrière en disant prohibo.ils voulaient du fric cela se sentait.300 euros d’amende discutions,palabres,enfi on négocie à 200.il nous fait un reçu et presses de foutre le camp et ne pouvoir ses cons.nous prenons le récépissé et partons. En route nous relisons le récépissé et nous nous apercevons que le montant de l’amende n’était que de 2200 pesos soit environ 150 euros, chercher ou est l’erreur de plus il y avait 2 motifs, l’un pour le coffre et l’autre tenez-vous bien pour la ceinture de sécurité que j’avais bien. Ils y a encore des policiers ripoux en argentine du nord sur la route de cordoba a parana.enfin si l’on termine le voyage qu’avec 200 euros d’emmerdes j’aurais signe depuis le debut.bon nous voilà arrive en urruguay,dans un super camping  des termas de guaviyu ou nous allons en profiter un maxi.

LE 23 AOUT

Apres une bonne nuit, voire très bonne, nettoyage complet de babalouch, et après midi détente dans quatre magnifiques piscines des termas

VOIR PHOTOS 1

 

CARNET 2

 

LE 26 AOUT

Départ avec regrets des termas,3 jours de piscine et de douches ,nous repartons en pleine forme, direction le point de départ nueva helvetia que nous retrouvons avec plaisir.installes pas loin des camions et voitures des amis ,mais une premiere journee desastreuse.vent et trombes d'eau toute la journee et la nuit.le lendemain ,les pieds dans l'eau,babalouch a laisse des traces pour s'en sortir..nous resterons 4 jours pour faire reparer une roue crevée eh oui deuxième fois, quelques provisions avant de repartir le 30 aout direction la Paloma, station balnéaire de la côte est de l’Uruguay ou nous espérons voir de nouveaux des baleines descendre vers Valdés pour y mettre bas.

VOIR PHOTOS 3

 

CARNET  3

 

LES 30  31 AOUT

Le 30  au revoir l’hôtel suizo, ou babalouch aura reste 10 mois, au revoir aussi les bons moments passes avec les amis, direction la Paloma ,363kms de plaines d’élevages, vaches, moutons, cochons, sont dans la nature. Nous voilà installes au camping aguada immense et seuls au monde. Tranquillité, calme et repos pour quelques jours a 150m de la plage ou nous espérons voir passe quelques baleines, mais malheureusement le temps n’est pas au rendez-vous, il pleut, et il fait froid 11 degré.

LE 1 SEPTEMBRE

LA première journée pour espérer voir les baleines ne fut pas une réussite.Bref on verra demain. Le soir un visiteur 4x4 arrive. C’est un jeune suisse seul qui nous fait part de son parcours.il monte vers le désert d’Atacama, pour redescendre vers le chili pour y travailler une annee.il nous explique qu’il en avait marre des cadences infernales et venait rejoindre un chilien parlant allemand qui lui avait acheté des machines de menuiserie l’année dernière afin de s’installer .je me rendais compte que les problèmes de boulot sont partout. Enfin il se sentait déjà mieux dans sa peau et ne prenait plus de medicaments.sympa ce jeune.

LE  2  SEPTEMBRE

Il fait toujours aussi froid, aujourd’hui record 9, heureusement que nous avons un petit radiateur électrique dans babalouch. Quelques courses au supermercado pour le casse-croute. Côte de bœuf, travers de porc, rondin pour pot au feu, le tout pour 5 euros, autant dire un bon assado est de rigueur.

VOIR PHOTOS  4

 

CARNET  4

LE  5  SEPTEMBRE

Direction Montevideo avec toujours un temps exécrable ,250 kms sous la pluie et un vent terrible,pous arrive 30 kms plus loin que Montevideo dans un coin vraiment tranquille au bord de l’eau mais tellement triste et pas d’eau et electricite,un camping a cote mais hors de prix 500 pesos la nuit, elle nous a vu venir .décidons de repartir sur nueva helvetia pour la semaine.babalouch nous a fait des siennes, un essuie-glace complètement dévissé ,avec la pluie se fut galere.tout fini bien enfin oui et non car une autre petite surprise nous attendait plus de gaz dans la bouteille française et comme nous avions rendu les deux argentines on fera avec. Heureusement nous avons trouvé un super mec sympa qui nous a prêté une bouteille de 3 kgs pour faire notre tambouille.ca suffira jusqu’à dimanche car le bateau est annonce pour lundi.